© Vendée Expansion Tourisme

Venez vous dépayser en France

LinkedIn
Facebook
Twitter

Le nouveau récit du groupe de pionniers du 22 janvier 2024

Plongez dans un avenir où le tourisme durable transforme radicalement nos voyages : découvrez l’histoire passionnante de Justine et Tiphaine, pionnières d’une révolution locale qui a bouleversé nos façons de voyager en seulement cinq ans :

“Chers élèves de l’Institut des Voyages Territoriaux, vous avez aujourd’hui pleinement conscience des bienfaits du voyage local durable et en accord avec l’économie du donut, mais nous intervenons aujourd’hui pour vous rappeler les étapes franchies ces cinq dernières années. Nous sommes Justine et Tiphaine, intervenantes du tourisme durable, et je vais d’abord vous rappeler d’où nous partons.

En 2024, la population des grandes villes prend l’avion pour un rien. Un weekend entre filles, un mariage en Italie, etc.
Notre rencontre lors de La Fresque des Nouveaux Récits nous amène à questionner le but du voyage. À la suite de cette prise de conscience, Justine qui travaille dans le secteur, décide de commencer à sensibiliser ses collègues : on peut peut-être questionner la place de l’avion dans nos modèles, imaginer d’autres idéaux de voyage.
De mon côté, je débute une sensibilisation au sein du secteur du tourisme carboné qui commençait à remarquer une tendance à moins prendre l’avion, et ne voulait pas se retrouver en décalage.

Ensuite, le temps de l’éducation à plus grande échelle. Les entreprises du tourisme demandent à l’état de valoriser les voyages bas carbone qu’elles commencent à proposer, et on voit même une année scolaire où chaque élève se voit offrir un voyage scolaire bas carbone. Comme les jeunes sont très à l’écoute de leurs influenceurs et influenceuses préférées, les voir voyager principalement en train et à proximité, grâce à une campagne de France Tourisme à un impact incroyable cette année-là. Le taux de population française restant en Europe a vu son nombre doubler. D’ailleurs, tout cela est dû à la promotion de Justine à France Tourisme qui met les bouchées doubles pour faire bouger les choses en profondeur. Je la laisse vous raconter.”

“Merci Tiphaine.
Il s’est donc déjà passé plein de choses depuis cette fresque en 2024. Du coup, à la suite de ma promotion dans mon entreprise, et grâce au travail mené sur la localisation de nos offres, en 2027 mon entreprise a décidé de récompenser, dans ses hôtels en France, les clients qui habitent en France ou qui sont venus par des transports bas carbone.
Ça crée une vraie prise de conscience et un vrai tournant dans l’histoire du tourisme dans notre pays. Face à la hausse de la demande, de plus en plus de jeunes se forment au métiers liés au transport ferroviaire et les spécialistes de l’aviation entament leur transition professionnelle vers les métiers du ferroviaire. Cela mène à une ouverture de la concurrence du marché et des transports en train.

De nouvelles lignes ouvrent et les prix des billets baissent, rendant le dépaysement accessible à toutes les classes sociales. En un an, ça crée un vrai point de bascule ! Combiné à cela, le monde de l’influence œuvrant pour des récits locaux, cela amène à beaucoup de nouvelles formes d’inspiration.
On se félicite de ne plus prendre l’avion juste pour le weekend, juste pour avoir plus chaud ou plus froid, juste pour se dépayser. Et une communauté d’influenceurs et d’influenceuses par région se forme, donnant envie de voyager en France.

Le vrai virage a été en 2029 avec la loi Tiphaine, qui supprime tous les vols de moins de 3h au départ de la France. Ça a donné lieu à plein de films, de séries, de pièces de théâtre autour de la culture française et de l’histoire de la France.
Le Puy du Fou a même fait plus d’entrées que Disneyland cette année-là, c’était la première fois. Suite à cette loi
Tiphaine, le gouvernement a créé l’agence publique pour les voyages territoriaux telle qu’on la connaît aujourd’hui, qui aide la population à créer leur voyage dépaysant en France et sur mesure. Depuis, comme vous le savez, on ne prend plus l’avion dans le but de se dépayser car on a déjà tout à portée de train.

Cette publication a un commentaire

  1. Anne Angebault

    J’ai récemment eu une conversation avec ma mère retraitée qui voulait absolument partir en Afrique pour faire un Safari photos, me disant que c’était son rêve depuis toujours. Moi, mon rêve serait plutôt de connaître toutes les contrées de mon propre pays. Comment donner envie aux gens de voyager au plus près ? Sans doute en leur racontant toutes les merveilles qui regorgent de nos terroirs …

Laisser un commentaire